LEQAD - Présentation

image





Depuis plus d’un demi-siècle l’analyse économique s’est dotée d’instruments particulièrement puissants tels que l’économétrie, les techniques d’optimisation, la théorie des jeux etc. lui permettant de réaliser des avancées réelles dans l’explication de beaucoup de phénomènes qui restaient jusqu’alors sans réponse.

L’utilisation de ces techniques ont permis la naissance d’une nouvelle discipline dite l’économie quantitative dont l’objet est de privilégier la quantification des phénomènes étudier plutôt que de rester cantonner dans les analyses utilisant le raisonnement littéraire et normatif.

Mais cette démarche qui commença avec les travaux de Timbergen, Samuelson, Frisch, Friedman, Koopmans etc. survenue juste après la deuxième guerre mondiale n’a pas été sans peine. Elle a été à la source d’importantes révolutions dans la science économique menées tantôt par les keynésiens tantôt par l’école de la synthèse en arrivant à la nouvelle économie classique et la nouvelle économie keynésienne.

Toutes ces écoles ont privilégié l’utilisation des techniques quantitatives car elles permettent de vérifier et de mesurer empiriquement les différentes théories avancées dans l’explication de la dynamique économique.

Nous avons choisi l’intitulé de notre laboratoire économie quantitative appliquée au développement dans le but de créer un espace pour les chercheurs de l’ENSSEA afin de leur permettre de tenter d’appliquer des techniques largement enseignées dans l’école dans le domaine de l’économie du développement.

Cette dernière discipline n’a pas été choisie de manière fortuite. En effet, par le choix de l’économie du développement nous voulons toucher tous les niveaux micro, miso et macroéconomique. Ceci apparaît largement dans les thématiques des différentes équipes.

  • 1. Allocation des Ressources et Croissance Economique. Approche Théorique et Empirique Appliquée au cas de l’Algérie.
  • 2. Economie industrielle et régulation : reformes économiques et problématique de la régulation des industries de réseau dans le contexte des pays en voie de développement.
  • 3. L’Adaptation de modèles macroéconomiques aux données des pays en développement en général et à ceux de l’Algérie en particulier.
  • 4. Finance des investissements à long terme.

Méthodes quantitative, Economie industrielle, Développement, Investissement, Institution, Financement, Econométrie, Macroéconomie, Modélisation.

 
porn Porn